Brochures et articles

Contenu: 


La magie de l'image.

Les images des fonctions et les fonctions des images.

Cette brochure synthétise la réflexion et les analyses des auteurs à propos de la production d'objets visuels obtenus lors de l'utilisation de l'outil informatique. Elle propose des pistes afin d'optimiser cette utilisation pour aider les élèves à se construire des représentations mentales cohérentes par rapport au concept étudié. Le concept de fonction, choisi principalement comme support, présente l'intérêt de traverser un certain nombre de cadres : géométrique, des grandeurs, numérique, algébrique, graphique...

L’informatique joue aujourd’hui un rôle important dans la pratique pédagogique de l’enseignant : cette affirmation n’est plus à démontrer ; le dynamique génère des images mentales différentes du statique qui s’ajoutent voire interfèrent entre elles… Mais sont-elles toujours pertinentes ? Dans certaines situations, ne conduisent-elles pas à des interprétations de la part des élèves, différentes voire contradictoires de celles imaginées par l’enseignant qui utilise cet outil ? Nous ne devons pas pour autant y renoncer. Il est donc nécessaire d’avoir une réflexion approfondie pour utiliser l’informatique au mieux en classe, c’est-à-dire que cet outil doit générer, chez les élèves, les images mentales voulues par l’enseignant. Mais, on observe un décalage entre les attentes de l’enseignant par rapport à l’efficience de l’outil en classe et son réel effet sur l’apprentissage des élèves.
 Une question importante se pose. Pour une situation mathématique donnée où l’informatique peut être utilisée avec pertinence, peut-on optimiser le ou les fichiers réalisés en termes d’images mentales générées, au sens défini ci-dessus ? La réponse est certainement affirmative mais comment peut-on y parvenir ? Y a-t-il certains principes à appliquer ? N’y a-t-il pas des limites ?

Pour accéder aux ressources pédagogiques de cette brochure, connectez-vous en tant qu'utilisateur tuic dont le mot de passe est indiqué dans la brochure, puis cliquez ici.

 

Le Sens de la Formule.

Article publié dans REPERES IREM n° 92 de juillet 2013.

Le professeur du XXIème siècle dispose aujourd’hui d’un outillage numérique conséquent pour accompagner son enseignement : calculatrices, tableurs, logiciels de géométrie dynamique, langages de programmation, etc. Beaucoup sont conçus pour faire des mathématiques mais sont-ils faits pour les enseigner ? Cet article s’intéresse au tableur qui a été détourné pour l’enseignement afin d’aider les élèves à accéder à certains concepts mathématiques : l’expérience montre cependant un décalage important entre cette attente et la réalité. Il pointe les difficultés d’une utilisation par défaut du tableur (références relatives et absolues des cellules, outil « recopie »…). Il dénonce aussi l’absence réelle d’intégration de l’outil informatique dans la pratique de classe, pratique qui consiste souvent en une utilisation « à côté » de l’activité papier/crayon et qui est confrontée à différents obstacles : difficultés matérielles réelles, décalage entre les objets mathématiques et leur implémentation dans les logiciels, manque de formation... Cet article propose des pistes au long cours pour développer des gestes et des stratégies avec l’outil tant pour les élèves que pour les enseignants. Les activités présentées doivent ainsi aider les élèves à se construire la genèse instrumentale du tableur : à la fois l’instrumentalisation nécessaire à la prise en main de l’outil et le développement d’une instrumentation indispensable à la conceptualisation de certaines notions mathématiques. Il invite par ailleurs les différents acteurs de cette intégration à un rapprochement pour que le développement de cet outillage numérique favorise davantage l’enseignement des mathématiques.

Pour accéder aux ressources pédagogiques de cet article, cliquez ici.

mis à jour le 13/02/2017